Comment bien choisir son safran ?

Nous avons vu dans un précédent article que le safran est sans doute l’une des épices offrant la plus grande variété de fraude et autre contrefaçon sur le marché. Or, la question nous revient souvent : comment bien choisir son safran ?

De manière générale, vous reconnaîtrez un bon safran à sa couleur rouge foncé, ainsi que son odeur puissante et aromatique.

Lorsqu’il est vendu sous forme de stigmates en poudre, le safran est souvent vieux et de mauvaise qualité. Le safran en poudre est rarement pur, on lui a souvent ajouté d’autres éléments comme ceux-ci : carthame, paprika, curcuma, voir dans le pire des cas de la brique pilée ou des fibres de plastique coloré !

C’est pourquoi nous vendons notre safran entier sous forme de filaments (stigmates) dans des flacons en verre afin qu’il conserve toutes ses propriétés.

Safran Maison Fayet en Auvergne
Le véritable safran se reconnait de différentes façons

Mais comment, sur un marché, pouvoir différencier un véritable safran d’un produit qui souhaite s’y apparenter ?

Une astuce connue et reconnue des amateurs de safran est d’humidifier son pouce et son index et de frotter légèrement un stigmate entre ses doigts. Un véritable safran laissera une marque d’un jaune orangé (le fameux jaune ‘safran’) sur vos doigts ! Et la couleur est importante : une teinte rouge ou rosée proviendra presque assurément d’une teinture qui aura été rajoutée artificiellement par un producteur peu scrupuleux….

Dans le même ordre d’idée, laisser infuser quelques stigmates dans une petite quantité d’eau doit vous donner au final un liquide aux teintes jaunes ou or, et non pas rouge !